Certains week-end…

Il y a les fleurs sur les draps propres, les photos de nous sur les murs. Des photos d’elle surtout et ses dessins. Elle vérifie à chaque fois qu’il y a du smoothie dans le frigo et des yaourts. Le smoothie bananes fraises et framboises de Monoprix et les yaourts la Laitière à la vanille. Elle court vers le frigo, elle a un instant de doute… Mais non, ils y sont, toujours.

Dans le frigo il y a aussi, toujours, du comté pour moi. Je fais comme elle, je vérifie discrètement en mettant la table.

Il y a toutes ces habitudes, ces rituels. Son bain dans une bassine devenue bien trop petite, les tours de trottinettes dans la cour, le steak coquillettes du premier soir,  le poulet et les frites du midi….

Il y a tous ces petits riens qui nous rappellent qu’on est en famille, que même si rien n’est simple, l’amour est bien là.

Profite bien de ton grand-père ma chérie.

Merci Papa.

Publicités

On the Road !

Ce week-end nous partons, nous partons à trois donc pas de repas à cuisiner, de bains à ordonner, de jouets à ranger, non!

Nous partons à trois. Nous deux et la moto. Ok, le temps annoncé n’est pas génial. Ok, il va faire frais. Mais ce n’est pas grave, je sentirai quand même cette impression de liberté, là serrée contre lui, avec le paysage qui défile. Je regarderai l’océan, je le sentirai et je vibrerai de vivre ça à deux, juste tous les deux…

Quand nous partons à deux, trois jours semblent 1 semaine, une semaine semble 1 mois (1 semaine on ne l’a fait qu’une fois en 8 ans. Ah, vive la recomposition). Pouvoir vivre à notre rythme et non le leur, suivre nos envies et non les leurs, cela décuple le temps.

Voilà, nous partons et nous nous dirons qu’il faudra revenir avec eux… Être parents…